Vous êtes ici

La priorité est de permettre à l’OIAC "d'achever le démantèlement du programme" chimique syrien (France)

Lundi, 16 Avril, 2018 - 09:46
© 2018 AFP
Syrie-conflit-armes

La priorité après les frappes occidentales en Syrie est de permettre à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) le démantèlement total du programme chimique syrien "clandestin", a déclaré la France lors d'une réunion d'urgence lundi à l'OIAC.

"La priorité est bien là aujourd’hui, donner les moyens au Secrétariat technique (de l'OIAC) d’achever le démantèlement du programme syrien", a déclaré l'ambassadeur Philippe Lalliot lors de la réunion convoquée après l'attaque chimique présumée du 7 avril contre la ville de Douma.