Vous êtes ici

Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix (officiel)

Niamey, 22 mars 2016 (AFP) - Le chef d'Etat nigérien sortant Mahamadou Issoufou, 64 ans, a été réélu avec 92,49% des voix lors du second tour de la présidentielle de dimanche, un scrutin boycotté par l'opposition, a annoncé mardi la Commission électorale indépendante.

   Son adversaire, l'opposant Hama Amadou, 66 ans, en détention depuis novembre et qui a été évacué de sa prison vers un hôpital parisien le 16 mars, a recueilli 7,51% des suffrages.

   Le taux de participation, principal enjeu du scrutin en raison du boycott, a atteint 59,79%, contre 66,8% au premier tour, selon la Céni.

   La Coalition de l'opposition pour l'Alternance (COPA 2016), avait annoncé avant la proclamation des résultats qu'elle ne les reconnaîtrait pas.

   Selon elle, la participation a été très faible, estimée à 11,05%. La COPA s'est félicité du succès de son mot d'ordre de boycott en dénonçant le "bourrage" d'urnes.

   Le pouvoir a balayé les critiques estimant que les élections avaient été "transparentes et crédibles", accusant l'opposition de ne pas "vouloir admettre une défaite annoncée".

   Le président Issoufou débute son deuxième mandat à la tête de ce pays ouest-africain de 18 millions d'habitants parmi les plus pauvres du monde, dans une ambiance politique tendue.

   De source proche du pouvoir et de l'opposition, des négociations ont commencé entre les deux camps pour sortir de cette crise politique dans ce pays qui a connu de nombreux coups d'Etat.

   M. Issoufou avait raté de peu la victoire dès le premier tour, en recueillant 48,43%, contre 17,73% à M. Amadou, qui avait fait campagne depuis sa cellule.

   Hama Amadou est poursuivi pour une affaire de trafic d'enfants qui empoisonne le climat politique nigérien depuis deux ans.

   L'opposant affirme qu'il s'agit d'un montage politique destiné à l'empêcher d'être élu président. Le pouvoir, lui, parle de "dossier de droit commun" et "d'indépendance de la justice".

  

   pgf/ck/sba/cyj

Mercredi, 23 Mars, 2016 - 07:00