Vous êtes ici

Congo: l'opposant Paulin Makaya toujours en prison

Brazzaville, 15 sept 2018 (AFP) - L'opposant congolais Paulin Makaya était toujours en prison samedi, deux jours après que la justice de Brazzaville a ordonné sa libération, a-t-on appris auprès de son avocat.

"Il occupe encore sa cellule à la maison d'arrêt de Brazzaville parce que le procureur de la République n'a pas délivré son billet de sortie", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Yvon Eric Ibouanga.

"Son maintien en prison ressemble à une manoeuvre politicienne", a-t-il dénoncé.

Ni le procureur ni le direction de l'administration pénitentiaire n'étaient joignables samedi soir.

Jeudi, l'opposant au président Denis Sassou Nguesso avait été condamné à un an de prison ferme pour complicité d'évasion. La justice avait ordonné sa libération parce qu'il a purgé sa peine.

M. Makaya a été condamné à deux ans de prison pour avoir organisé en octobre 2015 une manifestation non autorisée contre le référendum ayant permis au président Sassou Nguesso de se présenter à nouveau à la présidentielle de mars 2016, qu'il a remportée.

Vendredi une trentaine de militants de Unis pour le Congo (UPC, parti de Paulin Makaya) s'étaient rassemblés devant la maison d'arrêt où ils ont attendu sa sortie en vain, avait constaté un correspondant de l'AFP.

"J'ai écrit au procureur général près la Cour suprême pour exiger sa libération. J'ai également écrit au procureur général près la cour d'appel et au ministre de la justice", a affirmé son avocat Me Ibouanga.

M. Sassou Nguesso cumule plus de 34 ans au pouvoir au Congo, petit pays pétrolier d'Afrique centrale (environ cinq millions d'habitants).

lmm/st/thm

Lundi, 17 Septembre, 2018 - 10:00